Le recyclage des Smartphones progresse

17/03/2022

Le recyclage des Smartphones progresse

Le secteur industriel des constructeurs de téléphones est pressé de toute part tant l'impact environnemental de la fabrication d’un téléphone est important. Secteur industriel particulièrement sous pression, les grands constructeurs redoublent d’effort pour verdir leur image. État des lieux à l’occasion du salon mondial du mobile de Barcelone.

Recyclage de mobiles : 10 ans d’effort

Initié en 2011 le marché du recyclage des téléphones portables qui consiste soit au démantèlement des terminaux pour récupérer leurs composants ou de leur rachat pour qu’ils soient reconditionnés et trouver une deuxième vie, n’a cessé de progresser au fil des ans. Au démarrage seulement quelques sites pionniers comme Magic Recycle ou encore Fonebank proposaient de racheter les téléphones inutilisés des utilisateurs. De quelques centaines de mobiles rachetés ils sont passés ces dernières années à plusieurs centaines de milliers. De nouveaux acteurs ont vu le jour comme ‘Backmarket’ qui ont mis en lumière ce marché encore peu connu.

Où en est-on aujourd’hui ?

D’après l’institut Market Research, 11% des mobiles vendus dans le monde sont des téléphones reconditionnés. Ce taux est moindre que pour d’autres produits électroniques mais continue à progresser grâce aux programmes de collecte et aux sites de rachat online. Il faudrait cependant atteindre au moins un taux de 20% dans les 3 ans à venir. Les efforts à faire sont encore nombreux et il est fort à parier que ce taux sera atteint poussé par les prix du neuf ne cessent d’augmenter et qu’il devient de plus en plus difficile de s’acheter un Smarpthone neuf. Pour les plus grandes marques comme Apple ou Samsung, les prix atteignent des sommets.

Quels sont les principaux acteurs du marché ?

Incontestablement, Backmarket qui est devenu la 1ère licorne Française, a permis d’évangéliser le marché des mobiles reconditionnés et du rachat de téléphones. Notre comparateur, VendreMonMobile qui officie depuis 2011, permettant d’optimiser les prix de revente de ses mobiles inutilisés par la comparaison n’a cessé de progresser chaque année. Les pouvoir publics aussi ont pris conscience du problème et ont commencé à communiquer et inciter les Français à penser à la seconde vie de leurs appareils numériques soit en les revendant, soit en les recyclant.

Quelles sont les perspectives du recyclage ?

Selon les analystes, les prochaines années devraient continuer à voir une forte accélération des produits de seconde main. Ils ont l’avantage de créer de l’emploi local et d’éviter la fabrication d’un nouvel appareil. Les efforts nécessaires à faire dans les prochaines années pour freiner une consommation dont les effets sur l’environnement sont de plus en plus visibles devraient aussi contribuer à la prise de conscience nécessaire et donc au doublement du marché du reconditionnement et du recyclage des Smartphones, tablettes, montres connectées, ordinateurs et plus généralement de tous les produits électroniques. On estime que ce marché devrait passer de $50 Milliards en 2020 a $150 Milliards en 2031.