Recycler son mobile prend toute sa valeur

Mis à jour le 30/12/2021

Recycler son mobile prend toute sa valeur
Durant toute le cycle de vie de votre téléphone portable qui débute lors de l’extraction des matières premières liées à sa fabrication puis sa conception, son acheminement sur le lieu de vente, son utilisation et sa fin de vie, l’impact environnemental, social et sanitaire est énorme.

Quelles conséquences ?
La conséquence néfaste la plus importante est celle liée à la fabrication de votre mobile qui représente 70% de l’impact total par l’épuisement des ressources, les conséquences sur la biodiversité dues aux rejets toxiques et les émissions de CO2.

La distribution et l’utilisation sont moins impactantes car elles ne sollicitent que l’énergie liée au transport et à l’électricité nécessaire à son fonctionnement. Il est tout de même bon à signaler que votre téléphone aura fait 4 fois le tour du monde avant de trouver un propriétaire. Sa conception se fait le plus souvent aux Etats Unis, l’extraction et la transformation des matières premières se font majoritairement en Asie du Sud-Est, en Australie, en Afrique centrale et en Amérique du Sud. La fabrication des principaux composants se fait en Chine, aux US et en Europe et l’assemblage en Asie du Sud-Est (Source Ademe).

C’est sur la partie liée à la fabrication qu’il faut faire des efforts. Les constructeurs s’engagent pourtant à réduire leur impact environnemental par la réduction des ressources nécessaires à leur fabrication et l’utilisation de nouveaux matériaux moins gourmands en ressources naturelles. Cependant les constructeurs sont encore très dépendants de ces matières premières et ce n’est pas demain qu’ils pourront s’en passer.

Comment contribuer réduire l’impact environnemental de votre smartphone ?
Pour réduire de façon significative l’impact environnemental d’un téléphone portable il faut maximiser son utilisation. Quand, selon l’ADEME (l’agence de transition écologique), les Français changent de portable tous les 22 mois alors que le téléphone fonctionne toujours, on comprend le chemin qu’il reste à faire. Revendre ses téléphones non utilisés est aussi une solution efficace pour remettre sur le marché des appareils qui prennent la poussière dans un tiroir. Pour ce faire nous vous conseillons de visiter notre comparateur VendreMonMobile. Acheter un mobile d’occasion ou reconditionné est aussi vertueux pour notre environnement. Car on étendant son cycle de vie on évite la fabrication d’un nouvel appareil.
Autre information importante à savoir ; plus l’écran de votre mobile est grand plus l’impact environnemental est élevé. Il en est de même pour certaines fonctions comme l’appareil photo et la caméra dont la haute définition nécessite des matières premières importantes.

Que contient vraiment votre smartphone ?
Les telephones contiennent des métaux précieux, de l’or, de l’argent, du cuivre, du platine et du palladium (liste non exhaustive). Ces métaux rares et précieux sont de plus en plus difficile à extraire et se font de plus en plus rare alors que le demande n’a jamais été aussi forte. Au-delà des métaux précieux les telephones contiennent ce que l’on appelle des terres rares. Ces terres rares se trouvent sous terre et sont difficiles à extraire. Au-delà de la difficulté d’extraction ce sont des problèmes sociaux que posent l’extraction de ces terres rares. En effet, elles se trouvent pour leur grande majorité dans des pays en voie de développement et alimentent des convoitises provoquant des conflits armés aux dépens des populations locales. Nos mobiles contiennent aussi du plastique, du verre et une très longue liste de produits.